Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Sportifs attentions aux abus de l'ibuprofène, préférez des méthodes naturelles et sans risques pour vous soigner

Sportifs attentions aux abus de l'ibuprofène, préférez des méthodes naturelles et sans risques pour vous soigner

Le 11 janvier 2018

Jeune homme sportif, attention à l'ibuprofène

Une étude vient de paraître et met en garde contre cet anti-inflammatoire qui, à forte dose, induit un déséquilibre hormonal important.

Cette étude  publiée dans une revue scientifique, Proceedings of the National Academy of Sciences,

met en garde les jeunes hommes sportifs, sur les effets délétères de l'ibuprofène prise massivement dans ce milieu.

L'ibuprofène est utilisée par les sportifs pour diminuer les douleurs musculaires/articulaires dues à l'effort, enlever les maux de têtes, les courbatures...

A forte dose ce médicaments (disponible sans ordonnance) entraînerait une perte de capacité physique et une baisse importante de la capacité de reproduction.

Conclusion de l'étude

la Conclusion de l'étude est sans appel, la prise prolongée de cet anti-inflammatoire exerce des effets perturbants au niveau endocrinien (les hormones) important chez les hommes jeunes conduisant à un état « d’hypogonadisme compensé ».

Amenant donc à des risques accrus pour la fertilité, comme pour la santé en général.

Si cet état d’hypogonadisme  s’installe, le risque est d’accroître les risques  liés à ce médicament (effets indésirables), mais aussi d’altérer leur condition physique (articulations et muscles principalements) et de diminuer leur santé reproductive et même psychologique .

En cas de douleurs musculaires ou articulaires, des solutions sans dangers existent comme l'ostéopathie ou la kinésithérapie, n'hésitez pas à en parler avec votre médecin et votre ostéopathe.

c